Acerca de

Picture1.png

Aperçu du projet

 

Le projet de Conversion en coopératives (Co-op Convert) vise à mieux comprendre la conversion d'entreprises en coopératives (CEC) en tant que débouchés pour sauver des emplois, répondre aux besoins de relève d'entreprise et créer de nouvelles coopératives à travers le Canada. Pour ce faire, il vise à créer des connaissances, renforcer les capacités et améliorer les réseaux intersectoriels durables qui devraient intéresser le mouvement coopératif, les décideurs, les propriétaires d'entreprise se dirigeant vers la retraite, les syndicats, les collectivités locales et tous les travailleurs au Canada et à l'étranger. En fin de compte, le projet Co-op Convert aspire à mieux comprendre le modèle de CEC au Canada et à explorer comment les CEC pourraient être plus attrayantes pour les propriétaires d'entreprises, les travailleurs, les décideurs et les communautés canadiens.

Partenaires du projet

Le projet rassemble deux des principaux centres de recherche sur les coopératives et l'économie sociale au Canada – le Centre for Learning, Social Economy, & Work (CLSEW) de l'Université de Toronto et l' Institut de recherche et d'éducation pour les coopératives et les mutuelles de l’Université de Sherbrooke (IRECUS) – avec l'expertise en développement coopératif de la fédération nationale – Coopératives et mutuelles Canada (CMC) .

 

Le projet Co-opConvert est financé par les subventions de développement de partenariat du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et soutient les objectifs des programmes Insight et Connection du CRSH.

 
 
Détails du projet

Raisonnement

Un défi majeur pour les 1,2 million de petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes gérées par le propriétaire est celui des fermetures à grande échelle dues au nombre croissant de ces propriétaires qui partent à la retraite et qui n'ont pas de plan de succession formel; en 2018, on estimait qu'entre 9 % et 25 % seulement des propriétaires à l'âge de la retraite avaient un plan de relève (Bruce et Wong, 2012; CBC, 2011; ISDE, 2016; Israelson, 2017). Si cette vague de fermetures de PME se produisait, les emplois et le bien-être socio-économique des communautés seraient menacés (Blackwell, 2015); en effet, les estimations suggèrent que plus d'un tiers de la main-d'œuvre du secteur privé sera touchée (Parkinson et al., 2015). Les propriétaires à la retraite recherchent généralement des acheteurs du secteur privé, mais une autre option est la conversion d'entreprises en coopératives (CEC), qui comprennent des coopératives de travail (avec des employés comme membres), des coopératives de solidarité (avec des employés, des investisseurs, des consommateurs, ou la communauté au sens large en tant que membres), ou d'autres modèles d'actionnariat salarié (Jensen, 2011 ; Lingane & Rieger, 2015 ; Quarter & Brown, 1992 ; Vieta, 2016a). La recherche sur les CEC montre qu'elles sauvent des emplois et préservent les capacités productives des communautés (Sanchez Bajo & Roelants, 2011 ; Vieta et al., 2017 ; Vieta, 2019 ; Zevi et al., 2011), mais les CEC passent généralement inaperçus, notamment au Canada. Bien que le Canada ait connu quelques expériences réussies de CEC grâce au leadership de développeurs communautaires locaux et de fédérations du secteur coopératif (Coté, 2007; CCA, 2009; CMC, 2017; CWCF, 2005; Quarter, 1995), le potentiel du modèle est en grande partie inexploité.

Deux objectifs principaux

Le projet et le partenariat Co-op Convert ont été formés pour mener des recherches, mobiliser les connaissances, créer des compétences et influencer les politiques afin de faire prendre conscience de l'option coopérative pour la succession d'entreprises ou pour les PME qui envisagent fermer. Il aspire en particulier à comprendre pourquoi les CEC ne sont pas plus convaincants pour les propriétaires de PME canadiennes qui prennent leur retraite, à explorer et cartographier la dynamique organisationnelle et contextuelle des quelques CEC qui se sont formées au Canada, et à mieux comprendre pourquoi et comment les CEC sont bénéfiques pour le maintien des emplois et pour le bien-être socio-économique des économies et des collectivités locales. En réponse au défi « Imaginer l'avenir du Canada » du CRSH « De nouvelles façons d'apprendre pour une société et un marché du travail en évolution », les deux objectifs clés du projet sont les suivants :

  • Objectif 1 : identifier les environnements favorables nécessaires pour les CEC au Canada (objectifs du CRSH Insight).

  • Objectif 2 : renforcer les compétences en CEC en partenariat avec Coopératives et mutuelles Canada (objectifs Connexion CRSH).

Les propositions

  • Les CEC émergent et prospèrent dans des régions dotées d'environnements favorables (également appelés écosystèmes).

  • Les CEC ont tendance à émerger dans des contextes de défis ou de crises micro/macro-économiques ou micro/macro-sociaux avec des entreprises, des secteurs économiques/de marché, des moyens de subsistance/des emplois ou des communautés.

  • Les CEC sont des solutions viables pour les plans de succession des propriétaires d'entreprise qui prennent leur retraite ou qui ferment leurs portes.

  • Les BCC contribuent positivement à la sauvegarde/sécurisation des emplois, à la capacité de production ou au développement économique communautaire au sens large.

Objectif 1 : Création de connaissances | Recherche

Le projet Co-op Convert déploie une approche de méthodes mixtes pour mieux comprendre les CEC du Canada et leurs environnements favorables. Pour ce faire,  l'Objectif 1 se compose de cinq flux de collecte de données :

  1. Une analyse internationale des expériences de CEC, déployant des analyses documentaires approfondies et des analyses documentaires des dimensions les plus importantes pour les environnements propices à la CEC révélées par la la revue de littérature de recherche internationale.

  2. Un ensemble actuel de données et une carte  à l'échelle du Canada retraçant les CEC passés et existants au Canada.

  3. Un sondage auprès des propriétaires de PME à la retraite de partout au Canada auprès d'un échantillon représentatif de propriétaires de PME à l'âge de la retraite pour évaluer leurs connaissances et leur propension à faciliter une solution CEC.

  4. Entrevues approfondies et semi-structurées d'intervenants en CEC et d'informateurs clés de diverses organisations impliquées dans les CEC à travers le Canada et à l'étranger.

  5. Plusieurs études de cas intégrées et contextuelles de CEC illustratives au Canada , comprenant des CEC actuellement en activité et fermées ou non abouties.

Objectif 2 : Mobilisation des connaissances | Renforcement des capacités

 

Pour aider à renforcer les capacités des CEC en partenariat avec Coopératives et mutuelles Canada, les extrants de l'objectif 2 comprendront des initiatives telles que :  ​​

  • Cafés communautaires et webinaires avec des intervenants clés et le grand public dans plusieurs villes à travers le Canada, en collaboration avec le CMC et les associations provinciales.

  • Présentations aux chefs d'entreprise et aux unités du gouvernement provincial concernant l'option coopérative pour les propriétaires retraités ayant besoin d'un plan de relève.

  • Le développement d'un site Web de diffusion et d'éducation/de renforcement des capacités comprenant des rapports et des résumés sous forme de fiches d'information de la recherche (en anglais et en français).

  • Liens vers des guides pratiques (en anglais et en français) sur la façon de s'engager dans un projet BCC, y compris une description et une analyse des soutiens, des financements et des outils disponibles.

  • Encourager la formation d'un comité d'orientation des dirigeants des coopératives, du gouvernement, des syndicats et des entreprises pour poursuivre le dialogue sur les conversions en coopératives au-delà de la fin du projet.

  • Livre(s) édité(s), articles de revues à comité de lecture, présentations de conférence et études de cas pédagogiques.

  • Aider à contribuer à un réseau national et international de chercheurs et de développeurs du secteur coopératif intéressés par la solution CEC, en établissant des liens avec, par exemple, la Fédération canadienne des coopératives de travail, les associations coopératives provinciales du Canada, l' International Co-operative Comité de l'Alliance sur la recherche coopérative , l’Unité des coopératives de l'Organisation internationale du travail , le  Sommet international de l'économie ouvrière , et diverses fédérations et associations coopératives internationales travaillant ou soutenant la conversion à la solution coopérative. 

Picture1.png