Rechercher
  • Marcelo Vieta

Article d'opinion. Le secteur des petites entreprises fait face à un "tsunami d'argent "

Dernière mise à jour : 25 avr.

Winnipeg Free Press, 3 janvier 2022, Marcelo Vieta et Dan Brunette


Avant même la pandémie de COVID-19, une autre menace pesait sur la continuité des activités : le " tsunami argenté ". Les 1,2 million de petites et moyennes entreprises (PME) du Canada se préparent au départ de près des trois quarts de leurs propriétaires, qui prévoient prendre leur retraite au cours de la prochaine décennie.

Souvent, l'intention des propriétaires est de transférer l'entreprise à des proches ou de la vendre à un tiers acheteur. En réalité, dans un cas comme dans l'autre, de nombreux entrepreneurs n'ont pas encore élaboré de plan de succession officiel ou sont incapables de l'exécuter en raison de divers facteurs, accentués par la réalité du COVID-19.

Il existe une troisième option, moins connue mais éprouvée, qui reçoit rarement l'attention qu'elle mérite.

Les PME peuvent aussi envisager de vendre l'entreprise à des employés ou à des acteurs de la communauté qui ont formé des coopératives. De telles transitions, connues sous le nom de conversions d'entreprises en coopératives (CCE), sont une solution éprouvée pour le sauvetage d'entreprises ou la planification de la succession dans de nombreuses juridictions à travers le monde. ...


+++


Pour lire l'intégralité de l'éditorial, voir l'article publié dans le Winnipeg Free Press le 13 janvier 2022 par Marcelo Vieta (responsable du projet Co-opConvert) et Dan Brunette (responsable de la communauté Co-opConvert et directeur représentation et partenariats et des partenariats pour Coopératives et Mutuelles Canada).



Photo par Hannah Busing sur Unsplash

0 vue0 commentaire