Screen Shot 2021-10-18 at 9.22.06 PM.png

ÉTUDE DE CAS
Kincardine Ladies Fitness
Co-operative

« C’est notre gym »

Nichée dans le comté de Bruce, sur les rives du lac Huron, se trouve la petite ville ontarienne de Kincardine - une ville aux entreprises et industries diverses, incluant notamment des services publics, de l’agriculture, de l'immobilier, du commerce de détail, du tourisme et de la construction. En 2013, la franchise locale de Curves Fitness a été vendue à un nouveau propriétaire, qui a ensuite menacé de fermer définitivement la salle de sport. Les clients de la salle de sport – parmi lesquels plusieurs approchaient de ou étaient à la retraite - ne pouvaient pas envisager l'idée de ne plus avoir d'endroit pour se réunir et s'entraîner et ont décidé d'explorer la possibilité de reprendre la salle d’entraînement. C'est ainsi que "la salle de sport" est devenue "notre salle de sport", suivant la voie de la franchise, de l'entreprise privée et de la coopérative, les anciens clients ayant fini par comprendre comment passer du statut de client à celui de membre-propriétaire grâce à une conversion d'entreprise en coopérative. Pour cette conversion, ils se sont appuyés sur l'apport collectif et ont été aidés en cours de route par l'ancien propriétaire, Co-operators et l'Ontario Co-operative Association.

Parfois, ce qui est grand n'est pas mieux et, dans ce cas, ce qui est grand ne répondait pas aux besoins des nouveaux membres de la coopérative. La conversion vers le modèle coopératif a permis d'améliorer les services et les affaires en répondant et en s'adaptant plus directement et plus efficacement aux besoins des membres en matière de santé et de communauté.

* Recherche et rédaction d'étude de cas par Fiona Duguid (2021)